Le déluge à Dubaï lié à une opération ratée d'ensemencement des nuages ?

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 18 avril 2024 - 12:33
Image
Dubai
Crédits
CACACE / AFP
A Dubaï, les récentes précipitations représentent l’équivalent de deux années de pluie en seulement quelques jours
CACACE / AFP

Depuis le début de la semaine, des inondations records sévissent dans la ville désertique et sont largement relayées sur les réseaux sociaux. Les précipitations représentent l’équivalent de deux années de pluie en seulement quelques jours, soit 254 mm de pluie pour la seule journée de mardi.  

Face à de tels intempéries, des soupçons sont portés sur les actions faites par la main de l’Homme. En effet, la ville a fait connaître ses innovations en matière météorologique. Depuis une vingtaine d’années maintenant, les Emirats arabes unis expérimentent “l’ensemencement des nuages”, à savoir l’adjonction de différentes substances dans les nuages afin de provoquer, par exemple, leur charge en eau. Ce jeu d’influence sur les conditions climatiques n’est pas au goût de tous, et les voix s’élèvent afin d’encadrer par des législations internationales ce qui peut se révéler être un enjeu politique. Cette technologie tend d’ailleurs à se développer plus largement, le Pakistan recourant lui aussi à cette pluie artificielle, comme bien d’autres pays.  

Les Emirats arabes unis y voient quant à eux la possibilité d’augmenter la pluviométrie sur leur territoire. En effet, Climate Data note que “dans la région des Émirats arabes unis, les précipitations sont quasiment inexistantes tout au long de l'année.” De quoi être surpris par de telles précipitations aujourd’hui.  

 

Les méthodes d’ensemencement deviennent de plus en plus courantes dans le pays, avec plus de 300 missions annuelles d’ensemencement recensées chaque année. D’ailleurs, des avions sont aujourd’hui spécifiquement équipés pour ce genre d’activité.  

Tandis que l’hypothèse de la main humaine sur ces précipitations records prend comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, un média américain, Bloomberg, alimente cette théorie en rapportant que les autorités ont effectivement “dépêché lundi et mardi des avions d’ensemencement depuis l'aéroport d’Al Aïn pour profiter des formations nuageuses. Alors, la thèse de l’accident se répand, y voyant là une tentative d’ensemencement qui aurait mal tourné, allant jusqu’à provoquer ces pluies torrentielles.  

 

Le directeur adjoint du Centre national de météorologie des Émirats (NCM) tient alors à démentir ces hypothèses et assure auprès de la chaîne américaine CNBC qu’aucune opération n’avait été menée à ce moment afin d’influencer la charge en pluie de ces nuages.  

"L’un des principes de base de l’ensemencement des nuages est que vous devez cibler les nuages à un stade précoce, avant qu’il ne pleuve. Si vous avez un orage violent, il est alors trop tard pour procéder à une opération d’ensemencement", ajoute Omar Al Yazeedi du NCM.  

Il tient par ailleurs à insister sur l’importance de la sécurité du personnel. “Le NCM ne mène pas d’opérations d’ensemencement des nuages lors d’événements météorologiques extrêmes". Ces précipitations ne seraient alors à son sens qu’un phénomène naturel de grande ampleur.  

 

La piste du dérèglement climatique est alors avancée par différents médias comme CNBC. Ces derniers affirment que les Émirats arabes unis ont “connu une augmentation des précipitations ces dernières années, et les précipitations devraient augmenter de 15 à 30% dans les années à venir”. Des précipitations telles qu’elles sont aujourd’hui meurtrières, avec un décès à Dubaï et 18 autres à Oman. La nature n’a pas dit son dernier mot.  

 

À LIRE AUSSI

Image
Nuages
Le Pakistan part à la conquête des nuages pour lutter contre la pollution
Pour la première fois de son histoire, le Pakistan a recouru à la "pluie artificielle" pour lutter contre la pollution massacrante. Une technique qui, si elle ne plait...
28 décembre 2023 - 19:45
Société
Image
Terre
Les raisonnements douteux du GIEC : CO2 et effet de serre
Retrouvez les deux articles du même auteur qui complètent cette tribune : 1) La théorie du climat existe-t-elle ? (7 février 2023); 2) L’hypothèse du réchauffement...
27 juillet 2023 - 14:45
Opinions
Image
Bill Gates
Refroidir la Terre pour freiner le réchauffement climatique ? Des techniques de géo-ingénierie suscitent l’intérêt des chercheurs mais préoccupent l’UE et l’ONU
CLIMAT - Pourquoi lutter contre le réchauffement climatique et ses causes lorsqu’on peut manipuler la météo ? Telle est l’approche de la géo-ingénierie, un ensemble de...
27 juillet 2023 - 09:30
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambigu, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, v...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.