Le pédocriminel Jean-Christophe Quenot condamné à 20 ans de prison ferme

Auteur(s)
Laurence Beneux, France-Soir
Publié le 09 novembre 2023 - 12:51
Image
Palais de Justice de Paris
Crédits
Bertrand Guay/ AFP
L’avocat général a décrit Quenot comme particulièrement prolixe, faisant l’apologie de la pédophilie, et a dénoncé des abus commis à "échelle industrielle".
Bertrand Guay/ AFP

FAITS DIVERS - La cour criminelle de Paris s’est rangée aux réquisitions de l’avocat général et a condamné le pédocriminel Jean-Claude Quenot (voir notre article du lundi 6 novembre) à une peine de 20 ans de prison, assortie d’une période de sûreté aux deux tiers, d’une obligation de soins, d’une interdiction d’exercer une profession le mettant en contact avec des enfants, d’une interdiction de sortir du territoire sans autorisation, et d’un suivi psycho-judiciaire de 20 ans. Enfin, le condamné, qui avait évoqué un projet de livre, a interdiction de s’exprimer sur les faits et de rendre publics ses écrits. Il a aussi été condamné à indemniser les cinq associations parties civiles, Innocence en danger, La Voix de l’enfant, Enfance et partage, la Fondation pour l’enfance et Agir contre la prostitution des enfants (ACPE). 

Poursuivi pour agressions sexuelles, corruption de mineurs ou/et viol sur 25 ans enfants, dont certains avaient 10 ou 11 ans, en Malaisie, il est ressorti des propos tenus par l’accusé à la barre qu’il avait eu des relations sexuelles avec une centaine de mineurs dans ce pays, mais aussi avec plusieurs centaines d’autres en Thaïlande et ailleurs. Il a expliqué qu’il était certes conscient que ces enfants étaient en situation d’extrême précarité. Il ressortait de ses propres notes que certains d’entre eux étaient en mauvaise santé, mais il a soutenu avoir été trompé par le fait que les mineurs semblaient extrêmement costauds, "se remettant de tout". 

Le prédateur a exprimé une prise de conscience et des regrets devant le tribunal. Ces remords tardifs n’ont pas convaincu l’expert psychologue Sam Hamidi. Ce dernier a décrit un pervers très intelligent et capable de manipulation, sans émotion, comme "vacciné contre la souffrance chez autrui" et avec une marge très minime d’évolution vers une guérison. Le professionnel a estimé que le profil pervers pédophile était tellement ancré chez Quenot, que même une castration chimique n’empêcherait probablement pas une récidive. 

L’avocat général, Aurélien Brouillet, a quant à lui décrit un accusé particulièrement prolixe, faisant l’apologie de la pédophilie et a dénoncé des abus commis à "échelle industrielle", revécus avec plaisir par le prédateur grâce à des captations d’images réalisées avec un matériel professionnel. Le magistrat a par ailleurs reproché à Quenot d’avoir imposé des rapports homosexuels à des enfants hétérosexuels, dans un pays où l’homosexualité est condamnable, et d’avoir brisé le rapport à la sexualité de ces jeunes. Il a donc requis 20 ans d’emprisonnement, la peine maximale. 

Les avocats de la défense ont eu beau plaider que leur client avait demandé des soins dès son arrivée en prison, et que l’âge des enfants n’était pas certain, ils n’ont pas convaincu. 

Les réquisitions du parquet ont été suivies en tous points par la cour. Le président de la cour criminelle a justifié cette condamnation extrêmement lourde par la non moins extrême gravité des faits, et leur très longue durée dans le temps. Le magistrat a souligné le cynisme du mode opératoire, le caractère odieux des faits eux-mêmes et la perversité du condamné qui chosifiait les enfants sans aucune considération de leur humanité. 

À LIRE AUSSI

Image
Palais de Justice
Procès de Jean-Christophe Quenot, un pédocriminel “obsédé par les mineurs”
FAITS DIVERS - C’est le procès d’un pédocriminel “hors normes" qui se tient devant la cour criminelle de Paris du 3 au 7 novembre 2023. Véronique Béchu, chef du groupe...
06 novembre 2023 - 11:32
Société
Image
lobby pedocriminel
Lobby pédocriminel (partie 3) : et s’il influençait la justice française ?
Comme nous l’avons vu dans un précédent article, dans les années 1970, les prosélytes des rapports sexuels entre adultes et enfants se battent pour l’abolition de la m...
24 octobre 2023 - 17:06
Société
Image
lobby pedocriminel partie 2
Lobby pédocriminel (partie 2) - Un mouvement très actif en France
SOCIETE - Un lobby pédocriminel s’organise à l’échelle internationale (voir notre article de la semaine dernière), qui réclame notamment la dépénalisation des rapports...
09 octobre 2023 - 13:10
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambigu, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, v...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.