Marlène Schiappa démissionnera  ? Démissionnera pas  ?

Auteur(s)
Xavier Azalbert, France-Soir
Publié le 10 juillet 2023 - 18:00
Image
Schiappa
Crédits
F. Froger / Z9, pour France-Soir
Pour la démocratie et pour la France, Schiappa va-t-elle démissionner ?
F. Froger / Z9, pour France-Soir

ÉDITO - La liste des ministres et macroniens de haut rang mis en examen est si longue qu'on pourrait en faire une encyclopédie. Un seul édito n'y suffirait pas ! Intéressons-nous uniquement à celle qui fait l'actualité en ce moment : Marlène Schiappa. La commission d'enquête parlementaire vient de rendre son rapport dans l'affaire des détournements d'argent et petits arrangements entre amis opérés sur le Fonds Marianne.  Quelle claque ! Le rapport est sans appel : Marlène Schiappa est mouillée jusqu'au cou. Un rôle et une responsabilité démontrée de manière évidente qui va bien au-delà du manquement par bêtise et incompétence qu'elle a maladroitement exprimé devant la Commission des Finances du Sénat. Une comédie très mal jouée dont les sénateurs n'ont nullement été dupes. Nous non plus. 

En flagrant délit qu'elle est, Marlène Schiappa aurait dû démissionner ou être contrainte à démissionner. Mais non. Dans la France de Macron, certains ministres peuvent tout se permettre. Alors que d'autres, non. François Bayrou, ministre originel de la Justice d'Emmanuel Macron a été démissionné d'office après l'annonce de sa mise en examen, pour des faits que lui, au contraire de Dupond-Moretti, a commis ailleurs que dans l'exercice de ses fonctions. Et pareil François de Rugy, pour une simple suspicion de s'en être mis dans l’estomac pour un peu trop cher... Oui, l'addition a été difficile à avaler, autant pour lui que pour les électeurs, pour qui le homard et le champagne sont du domaine du fantasme culinaire prolétarien. Mais il s'agit ici d'observer le deux poids, deux mesures.

L'enquête parlementaire sur les détournements d'argent manifestes dans l'affaire du Fonds Marianne, a démontré la faute incontestable de Schiappa dans le cadre de l'exercice de sa fonction, et pour des sommes considérables. Pourtant, elle n'a aucunement été contrainte à démissionner. Est-elle importante à ce point au gouvernement du fait de ses exceptionnelles compétences pour être maintenue contre vents et marées ? Au vu de la gestion du Fonds Marianne, on connaît la réponse. Est-elle au courant d'informations si secrètes et gênantes pour le pouvoir politique qu'elle accède à un tel traitement de faveur ? L'auteure du livre "Osez... l'amour des rondes", qui a écrit "Heureusement pour vous Messieurs, les rondes n'aiment pas être privées de dessert", pourrait-elle, plutôt que de s'accrocher à son fromage, oser quelques vérités à propos de la Macronie, de Macron, voire de son entourage proche qu'elle connaît bien ? Elle qui a été capable de complètement travestir le déroulé des faits relatifs au Fond Marianne, voilà comment elle ferait assurément acte de rédemption !

Et voilà qui serait tellement plus respectueux d'un fonctionnement normal la démocratie et tellement moins tartuffe. Je dis "tartuffe" car, si Marlène Schiappa démissionne finalement ces prochains jours, cela signifiera qu'elle est en fait moins "protégée" que des mauvais esprits pourraient le croire. Sauf si bien entendu, comble du ridicule d'État, on la remisait ensuite dans un placard doré, hautement rémunérée. À l'inverse, donc, si elle ne quitte pas son ministère, la pièce de théâtre sempiternellement à l'affiche "Macron et ses Marionnettes" recommencera sa tournée de plus belle. Et Vive la France !

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.