Pierre Palmade : le dance floor plutôt que le parloir

Auteur(s)
Xavier Azalbert, France-Soir
Publié le 29 juin 2023 - 17:30
Image
barreaux
Crédits
Photo de Ye Jinghan sur unsplash.com
Palmade a échappé à la prison grâce à la décision de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris.
Photo de Ye Jinghan sur unsplash.com

BRÛLOT - Alors qu'on lui a évité la prison, grâce à la décision du 14 mars de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris, au motif notamment avancé que son état de santé est "incompatible avec la vie en détention", et que le contrôle judiciaire sous lequel il a été placé stipule qu'il a interdiction de consommer quelque produit addictif que ce soit, Pierre Palmade a été filmé le week-end dernier... dans la boîte de nuit "l’Ultra Klubs", à Bordeaux, samedi dernier.  

Je vous laisse voir dans quel état, visiblement pas vraiment frais, dans un lieu dans lequel l’alcool coule à flot et "beaucoup de drogue circule", selon SharayaTV, la blogueuse à l’origine de la vidéo. 

Ah zut ! Nous aurait-on menti ? Espérons que l'expert qui a été dépêché à la hâte pour lui éviter un enfermement annoncé ne venait pas d’écouter le sketch de Palmade "Les choix" : "Tu préfères quoi ? Laisser en liberté un type qui est responsable d'un accident à l’origine de la mort d’un bébé né vivant OU Risquer sa santé en le maintenant en prison ?” Un choix difficile, pour sûr, surtout après la virée de l'humoriste à l’Ultra Klubs samedi dernier. 

Voilà qui paraît donc indigner le chroniqueur de l’émission Touche pas à mon poste !, Christopher Nunès : "Je fume sous la douche. Nous sommes en pensées avec les familles des victimes qui ressentent dans leur chair cette indignité à l'avidité spectaculaire. Justice !" 

Je comprends son désarroi, mais quand même : un peu de retenue, que diable ! En effet, tout d'abord je me dois de dire à ce Monsieur Nunès, que fumer nuit gravement à la santé. M. Nunès, plutôt que de vous empresser de fustiger ce pauvre Monsieur Palmade, avec ses ennuis de santé, victime de son addiction putative, veuillez d’abord s'il vous plaît arrêter de donner le mauvais exemple...  

Fumer sous la douche ! Et pourquoi pas non plus conduire sans permis de conduire, tant que vous y êtes ? Voire soutenir que le réchauffement climatique, c'est du flan ? Irresponsable ! Ou encore faire remarquer le vaccin anti-Covid est à la source d’effets secondaires graves ? Ou pire ! Affirmer que Marine le Pen et Jean-Luc Mélenchon, c'est de l'opposition contrôlée qui n’a pour seul rôle de faire élire Emmanuel Macron, à répétition, dans le but de faire plaisir à ses soutiens ultra-riches ? 

Complotiste, va ! Laissez donc Monsieur Palmade faire sa vie. Est-ce parce qu’un expert affirme que son état de santé est incompatible avec les boîtes de jour, les prisons, qu’il faudrait lui interdire les boîtes de nuit ? Excusez, mais le parloir, c’est tout de même plus éprouvant que le dance floor ! Et puis il faut bien qu'il se reconstruise, ce pauvre homme. Car, à en croire les médias, c’est lui la victime dans cette affaire...

Et bien si ! Palmade a souffert d'un dénigrement médiatique outrancier sans précédent depuis Nordhal Lelandais. Un lynchage qui consiste à affirmer qu'il est coupable "au mépris à la fois du secret de l'instruction et de la présomption d'innocence", m'a confié un certain Éric Dupond-Moretti, qui s'y connaît de façon stupéfiante en la matière : certains réclament sa démission parce qu'il est mis en examen pour des faits commis dans l'exercice de ses fonctions de ministre de la Justice. Quelle injustice ! Accuser un homme de la sorte pour ça... Une paille ! 

Pas étonnant à ce stade que nos politiques fuient la compagnie d’une presse dure pour se réfugier à Pif ou Playboy. Pas étonnant qu’un humoriste persécuté souhaite se donner du bon temps... Si fragile, on le retrouve ces jours-ci comme abandonné sur le trottoir, ne trouvant pas manifestement de voiture pour l’amener à destination. Un peu comme la justice, qui a parfois du mal à emprunter la bonne route.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.