Fâché par un projet de loi aux USA, Google invisibilise la presse californienne

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 17 avril 2024 - 17:20
Image
google
Crédits
Unsplash
Google prend le parti d’invisibiliser les articles issus des médias californiens afin d’effectuer une offensive muette.
Unsplash

Depuis ce vendredi 12 avril, Google prend le parti d’invisibiliser les articles issus des médias californiens afin d’effectuer une offensive muette. En effet, le géant américain riposte à la suite d’un projet de loi visant à ce que les plateformes paient une commission aux médias dans l’objectif de reprendre leurs contenus. 

Afin de garantir la « préservation du journalisme en Californie (CJPA) », ce texte permettrait de contraindre les entreprises technologiques les plus puissantes, comme celles issues des GAFAM, à reverser une partie de leurs revenus publicitaires provenant des contenus journalistiques afin de participer à la santé du milieu, comme en rémunérer l’usage qu’ils en font. Cette loi serait alors un écho à celle existante dans l’Union européenne concernant les droits voisins, votée en 2019. 

Google utilise alors son moteur de recherche Chrome afin d’user de la force pour témoigner du pouvoir qu’il peut avoir sur la visibilité des contenus. Mike McGuire, co-auteur du projet de loi et président du Sénat de l'État de Californie critique ce qu’il estime être « une violente intimidation ». La presse connaît aux Etats-Unis un déclin véritable et ne peut se permettre de telles mesures sur sa visibilité numérique. Avec la fermeture de près de 130 publications rien qu'en 2023, la presse locale n’a de cesse de s'amenuiser et craint pour sa survie. Internet représente un moyen de se renouveler, cependant cela ne peut se faire par l’absence de rémunération des contenus que les journalistes fournissent pour étoffer l’utilisation du moteur de recherche.  

Tandis que le corps de métier s’essouffle, les parts du marché publicitaire numérique captées par Google et Meta n’ont de cesse d’augmenter, atteignant aujourd’hui 80% des dépenses des annonceurs. De tels bénéfices, tandis que l’un et l’autre devrait marcher de concert pour permettre sa lucrativité réciproque, laisse à penser que l’entreprise américaine de services technologiques ne fait qu’extraire le travail des journalistes sans gratifier leur travail à leur juste valeur, à savoir garantir la pérennité du média. 

Le vice-président des partenariats mondiaux chez Google exprime plus clairement dans un communiqué que “nous pensons que la CJPA nuit à l’information en Californie” et qu’alors “si elle était adoptée dans sa forme actuelle, la CJPA créerait un niveau d’incertitude commerciale qu’aucune entreprise ne pourrait accepter”. Alors, la mise à l’arrêt du vendredi ne serait qu’un “test” afin de prouver quel “impact [...] la législation [aurait] sur l’expérience de notre produit”.  

Des mesures qui restent cependant drastiques et qui peuvent paraître injustes face aux accords conclus entre Google et d’autres pays. En effet, en France un accord est conclu depuis 2022, permettant aux contenus d’information qui s’affichent parmi les résultats du moteur de recherche ou sur d’autres services d’être sujets à une rémunération. Un accord de rémunération est aussi établi outre-Atlantique avec le Canada. Des Etats-Unis, plus qu’un pas ? 

À LIRE AUSSI

Image
Google procès
Google conclut un accord pour éviter un procès à 5 milliards de dollars
TECH - Visé actuellement par de nombreuses procédures judiciaires, Google a conclu la semaine dernière un accord à l’amiable pour mettre fin à une action collective au...
02 janvier 2024 - 10:13
Société
Image
Nicolas Vidal
Censure sauvage de l'émission "Alerte Générale" animée par Nicolas Vidal : "Le pot de terre que sont les médias indépendants doit corroder le pot de fer des médias subventionnés"
DEBRIEFING - Nicolas Vidal est le fondateur de Putsch média. Il anime l’émission Alerte Générale, diffusée sur YouTube, en compagnie du journaliste Alexis Poulin (“le ...
11 juillet 2023 - 14:30
Vidéos
Image
Margrethe Vestager
Google pourrait être contraint par Bruxelles de céder des services de publicité pour "abus de position dominante"
MONOPOLE - Google pourrait bien écoper d’une nouvelle amende par la Commission européenne. Le géant du web est une nouvelle fois accusé “d’abus de position dominante” ...
15 juin 2023 - 13:00
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambigu, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, v...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.