Défaite pour les promoteurs d’un centre commercial, le nouveau projet Village de Sophia ne verra pas le jour

Auteur(s)
Romain, pour France-Soir
Publié le 14 juin 2024 - 17:40
Image
Béton
Crédits
France-Soir
Le projet de chantier à Valbonne refusé pour son effet sur l'environnement.
France-Soir

GRANDES SURFACES ILLICITES – Nouvelle victoire pour l’association En Toute Franchise et soulagement pour les entrepreneurs provençaux et pour les protecteurs de l’environnement, la construction d’un nouveau centre commercial a été interdite, ce jeudi 13 juin, dans la commune de Valbonne (06). Il s’agit de l’ancien projet de 2014, Open Sky, dernièrement appelé Village de Sophia. La Commission nationale des aménagements commerciaux (CNAC) a donné un avis défavorable au projet modifié.

Les opposants de ce dernier soutenaient que ce centre de plus de 30 000 m² n’était pas "nécessaire" pour la vie économique de la région, déjà très fournie en équipements commerciaux. Au niveau environnemental, ce projet ne respecterait pas la loi "Climat et résilience" qui interdit de construire de nouvelles grandes surfaces sur de plus de 10 000 m², concernant des projets d’artificialisation du territoire.

Reportage après l'audience de la CNAC :

L’opposition au Village de Sophia était notamment composée d’un des membres de la CDAC, branche départementale de la CNAC, Christophe Dubly (personne qualifiée à l’aménagement du territoire), de l’adjoint à la mairie de Cannes, Jean-Michel Arnaud, accompagné de son avocat, ainsi que des associations En Toute Franchise, et de la présidente de l’association de défenses des commerçants de Cagnes-sur-Mer, Héloïse Lesage. 

Ces opposants se félicitent que les petits commerçants ne voient pas les centres-villes se désertifier pour rejoindre un énième centre commercial dans la région. L’adjoint à la mairie de Cannes affirme que si construction il doit y avoir dans la région, c’est en installations de santé, hôpitaux ou cliniques, car c’est ici que le manque subsiste.  

Le maire de la petite commune de Valbonne, Joseph Cesaro, espérait une validation de sa dernière proposition de projet. Ecologiste, élu maire en 2020, de nombreuses personnes se demandent pourquoi il défend aujourd’hui le projet. Ayant accepté de répondre à nos questions, il affirme que sa petite commune a besoin de construire un nouveau centre commercial près de Valbonne, 14 000 habitants, pour rester compétitif avec les autres villes moyennes alentour. 

Selon lui et les promoteurs du centre commercial qui sont venus s’entretenir avec nous, le refus de cette nouvelle proposition de projet de 30 000 m² va entraîner un retour à l’ancien chantier qui prévoyait plus de 43 000 m². 

Cette affirmation est un non-sens pour En Toute Franchise, qui avait déjà fait reculer cette précédente proposition en dénonçant un permis démesuré, et qui affirme aujourd’hui que ce permis est "périmé", puisque le chantier n’a pas été commencé dans les trois années qui suivent la date où le permis a été accordé. 

Pour rappel, cette association a gagné cette année de nombreux procès en dénonçant ce type de malversations : l’installation frauduleuse de grandes surfaces et de centres commerciaux sans permis légal pour y créer des établissements de cet acabit. Le sujet de cette affaire est que ces hypermarchés sont soutenus par les maires, les préfets, voire le gouvernement, pour y installer, entre autres, des structures lucratives, sans que les citoyens en soient informés convenablement. 

Cette annonce entérine donc un projet vieux de 10 ans. Période pendant laquelle les grandes surfaces n’ont cessé de se développer dans la région. Bétonnant de façon permanente le territoire. 

Ce chantier prévoyait de créer une structure de 350 mètres de long sur 30 mètres de haut avec dix étages, proche d’un massif forestier. Pour les opposants au projet, le but n’est pas de rejeter en bloc ces chantiers, mais de rejeter les projets lucratifs pour promouvoir "l’utile" : "Ce projet ne bénéficie en rien aux citoyens, c’est un projet monstrueux qui ne bénéficie qu’à l’industrie du BTP", affirme Martine Donnette, présidente de l’association En Toute Franchise. 

À LIRE AUSSI

Image
Donnette Diot carrefour
"Quand on gagne un procès, ils font changer la loi" Martine Donnette et Claude Diot déboutés dans leur procès face à Carrefour
ENTRETIEN – Le 1er mars dernier, dans l’affaire des grandes surfaces qui s’installent illégalement avec la complicité des élus et des magistrats, les porte-paroles de ...
11 mars 2024 - 13:30
Vidéos
Image
Claude Diot et Martine Donnette.
La justice reconnaît l’installation illégale de deux grandes surfaces Grand Frais et Marie Blachère
JUSTICE – Nouvelle victoire juridique pour l’association En Toute Franchise, qui lutte juridiquement pour obtenir la fermeture de nombreuses grandes enseignes installé...
15 mai 2024 - 15:00
Société
Image
Debriefing martine donnette et claude diot
Victoire dans le scandale des grandes surfaces  : un préfet est obligé de faire fermer un magasin Babou
ENTRETIEN – Nous nous entretenons avec Martine Donnette et Claude Diot, fondateurs de l’association En toute franchise. Le couple vient de remporter, lundi 18 décembre...
19 décembre 2023 - 17:30
Vidéos

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.